Le guide de votre bien-être à domicile

Thalassothérapie

Actualités

Spa : les portes sont désormais ouvertes aux bébés

Le concept vient tout droit des Etats-Unis avec l’ouverture d’un premier spa adapté pour les bébés. Le centre propose des bains et des massages adaptés aux bébés. L’initiative vient d’une américaine spécialisée dans le massage pour enfant, Kristi Ison. Elle a ouvert un centre qui accueille les bébés de deux semaines à 6 mois pour une séance spa.

Une séance spa bébé coûte environ 50 euros et elle est divisée en deux temps. En premier lieu, les bébés sont munis d’une bouée autour du cou et placés dans une bassine pendant environ 20 minutes pour bien profiter des bienfaits de l’eau thermale. Les parents assistent obligatoirement à la séance et lisent sur le visage des bébés, la relaxation totale. Après la séance d’hydrothérapie, il y a le massage personnalisé. Les nourrissons sont sortis de l’eau et enveloppés dans une serviette chaude. Ce sont les parents qui vont pratiquer le massage sous la direction de la fondatrice du centre.

Après le succès aux Etats-Unis, il y a également eu l’ouverture de plusieurs centres de spa pour bébé en Grande-Bretagne. En effet, les parents sont tout aussi satisfaits que les bébés et les professionnels de la santé recommandent même cette pratique car elle renforce les muscles et les os et améliore le système cardiovasculaire du bébé.

Tout savoir sur la cure d’amaigrissement en thalassothérapie

La thalassothérapie propose également un programme minceur pour les personnes qui souhaitent perdre les kilos en trop. La cure d’amaigrissement en thalassothérapie comprend des programmes de soins, des activités physiques et une habitude alimentaire adaptée à chacun.

La cure d’amaigrissement en thalasso consiste à des soins spécifiques comme les bains et enveloppements d’algues amincissants et anticellulite, de l’hydrothérapie, des soins de drainage marin et des bains à jets. Les soins drainants et détoxifiants qui utilisent parfois des appareils de lipomodelage éliminent les surplus de graisses qui résistent au régime. Ils combattent aussi la cellulite incrustée en une semaine de soins réguliers. La peau est plus ferme et les effets sont permanents même après la cure. Toutefois pour un programme minceur optimale, la thalassothérapie inclut aussi des activités physiques tous les jours selon les profils et les aptitudes du client. En général, elle propose la natation, le cardio—training, pilates, fitness et gym aquatique. La majorité des centres de thalassothérapie inclut aussi une pension diététique dans le programme minceur. Le client passe un entretien avec un nutritionniste pour faire un bilan nutritionnel et une analyse corporelle. Les plats sont servis au centre et chaque client a droit à ses besoins spécifiques. Des recettes sur-mesure pour perdre rapidement et efficacement. Enfin pour éviter l’effet yo-yo, un coaching est toujours présent pour orienter les clients à avoir les bonnes habitudes même après la cure.

Thalassothérapie avant et après la grossesse : 10 bonnes raisons pour vous convaincre

La thalassothérapie n’est pas uniquement destinée pour les personnes mal au point ou les personnes âgées, elle apporte aussi beaucoup de bienfaits pour les femmes enceintes. Un séjour thalasso permet en effet de renouer avec sa féminité, d’accepter son corps, d’éliminer les toxines et maintenir la beauté de la peau. C’est une bonne alternative pour les femmes enceintes si on prend en compte ces 10 raisons :

1-c’est revitalisant : l’eau marin, les boues, les algues et les gestes de soin apportent un effet revitalisant

2-c’est riche en ions négatifs : les ions négatifs que contiennent l’eau et l’air marin agissent sur la peau pour lui procurer fraicheur, hydratation et douceur

3-c’est riche en iode : les iodes aident les éléments nutritifs à mieux pénétrer dans l’organisme. L’iode est aussi indispensable pour le développement de bébé.

4-c’est riche en oligo-éléments : l’eau marin dispose de 104 minéraux et oligo-éléments communs avec l’organisme humain. Il contient également du plancton et du phytoplancton qui sont des antivirales et antibactériennes puissantes.

5-c’est riche en antioxydant : les soins avec les algues aident à la régénération cellulaire et retardent le vieillissement de la peau.

6-c’est un anticellulite efficace : les douche à jet et les exercices dans l’eau aident à l’élimination de la cellulite.

7-c’est une solution pour les jambes lourdes : des soins de cryothérapies sont aussi disponibles dans les centres de thalassothérapie pour soulager les jambes lourdes

8-c’est relaxant : il y a les aquagym et le parcours marin qui aident à se relaxer et à éviter le stress


9-c’est bon pour la ligne : les exercices permettent d’éliminer les kilos en trop tout dans un environnement zen et relaxant.

10-c’est une découverte bienfaisante : le patient peut découvrir de nombreuses techniques de bien-être dans ces centres comme le massage, le shiatsu, la réflexologie, la luxopuncture ou l’auriculothérapie.

Mer et santé : retour sur les bienfaits de la mer

Les 4 et 5 octobre prochains, Bellevue accueillera le docteur Guillaume Barucq pour une première conférence Mer et santé. Gros plan sur les avantages que le milieu marin peut apporter aux hommes.

Thalassothérapie et balnéothérapie

Inspirée de la thalassothérapie, une branche médicale à but préventif et curatif, cette conférence compte mettre le point sur les liens entre le milieu marin et la santé humaine et faire oublier les craintes liées à la pollution et les attaques de requins. Avec la participation de nombreux scientifiques, médecins, chercheurs et spécialistes, le premier jour sera l’occasion de faire le point sur les produits de la mer et de la santé : aliments, cosmétiques et médicaments à base de produits marins, eau de mer purifiée utile en médecine sportive, etc. Ensuite, le public assistera à une séance consacrée à l’historique de la balnéothérapie et de la thalassothérapie depuis leur création au 19e siècle à nos jours.

Environnement et santé

Le 5 octobre 2013 sera marqué par les problèmes de pollutions bactériologiques, chimiques et microbiologiques et les éventuels impacts sur la chaîne alimentaire et la santé de l’homme. Ce sera également l’occasion de mettre en place des mesures préventives utiles pour diminuer les risques.

Habiter à la plage

Les spécialistes parleront également du mode de vie en bord de mer, des sports à la plage et des effets des bains de mer réguliers sur la santé. Parmi les thèmes phares de cette journée, la thérapie par le surf est une médication idéale pour les personnes en situation de handicap. En tant qu’ambassadeur de la conférence, Eric Dargent est un infirmier amputé d’une jambe après une attaque de requins et il parlera des prothèses pour le surf.

Cures de santé et de bien-être : possibilité de remboursement par la Sécurité sociale et les mutuelles

La sécurité sociale et les mutuelles d’assurances acceptent de prendre en charge les dépenses liées aux cures de santé et de bien-être sous certaines conditions. En effet, pour soigner une pathologie ou pour soulager le patient, certains types de cures sont recommandés par les médecins. Toutefois, pour bénéficier des remboursements, il faut respecter les conditions de la sécurité sociale et de votre mutuelle.

Les conditions requises pour un remboursement

Pour bénéficier d’un remboursement par la Sécurité sociale, une cure thermale doit être prescrite par un médecin et se dérouler dans un centre thermal agréé et conventionné par l’Assurance Maladie. La cure ne doit pas excéder les 18 jours pour un traitement consécutif annuel. Si le nombre des séances de soins est illimité, les conditions se réfèrent à la nature de la pathologie. L’Assurance maladie accepte de prendre en charge les traitements liés à 12 affections et maladies. Le bénéficiaire doit souffrir d’affections digestives, affections des muqueuses bucco-linguales, affections psychosomatiques ou affections urinaires. Si la pathologie concerne la dermatologie, les maladies cardio-artérielles, la phlébologie, la gynécologie, la rhumatologie, les voies respiratoires ou les troubles de développement chez l’enfant, les soins sont également pris en charge.

Même si la Sécurité sociale ne rembourse pas les cures de bien-être, certaines mutuelles santés acceptent de rembourser selon le contrat du bénéficiaire. Ainsi, il est possible d’être soutenu financièrement pour une cure de thalassothérapie ou de balnéothérapie y compris les frais de voyage ou de séjour. Les aides peuvent être forfaitaires selon les mutuelles.

Prendre soin de son corps en douceur grâce à la thalassothérapie !

La thalassothérapie a connu un essor considérable ces dernières années. Le sujet n’est donc pas nouveau. Ce qui l’est en revanche, c’est la tendance accrue des Français à prendre de recourir de plus en plus à un soin pour le corps, en institut, au spa ou à la mer. En effet, 9 millions de Français ont consommé au moins un soin du corps pendant les 24 derniers mois.

Parmi les soins préférés des Français, la thalassothérapie ou comment se soigner en profitant des vertus de la mer et de l’air marin. Cette thérapie douce naît au 19ème siècle en Bretagne, la société bourgeoise de l’époque se ruait au bord de la mer pour soigner les problèmes articulaires et autrs lombalgies. A l’époque, on utilisait d’ailleurs l’expression “prendre les eaux” pour évoquer la thalassothérapie.

Aujourd’hui, on parle volontier de thalasso, pour coller à la tendance. En effet, plus de 500.000 Français par an vont en cure de thalassothérapie, les centres se multiplient dans les régions balnéaires et maritimes françaises.

C’est ce que précise Robert Avaro, directeur général de Thalacap aux Saintes-Maries-de-la-Mer : "L’omniprésence de la mer et le climat ont fait de la France un lieu privilégié. On compte aujourd’hui une quarantaine d’instituts."

Légère différence avec le thermalisme et son concept de cure stricte, la thalassothérapie rime plutôt avec vacances et bien-être, le but étant de passer plusieurs jours dans un centre pendant un séjour : "On y puise une nouvelle énergie, on purifie son organisme pour une hygiène de vie retrouvée. On est plus sur du préventif. Et ça marche car les curistes avouent ressentir les bienfaits de la cure pendant de longs mois.". Rober Avaro précise par ailleurs que, pour une efficacité maximale des effets de la thalasso, il faut compter une semaine en moyenne comme durée de séjour, même si les centres proposent de plus en plus des soins à la carte, à la journée ou en weekend.

Bain bouillonant avec eau de la mer, aérosol, bain hydromassant, bain de boue, cascade avec eau de mer, etc. tout autant de soins proposés en fonction du profil des curistes, un profil dressé au début du séjour. En effet, la boue marine possède des vertus anti-inflammatoires, elle est idéale pour traiter les rhumatismes. Et bien sûr, l’élément principal, l’eau de mer, a des vertus qui agissent sur la circulation sanguine, de par sa richesse en oligo-éléments. Sa forte concentration en minéraux lui procure des vertus fortifiantes, un bon argument pour les personnes âgées notamment.

Quelques précautions toutefois, que Robert Avaro souligne : "N’importe quel climat, à n’importe quelle saison, ne convient pas à n’importe quel organisme. L’air de l’Atlantique est idéal pour tonifier. La Méditerranée a un"climat sédatif" et est conseillée aux organismes fatigués ou stressés."

Par ailleurs, contrairement aux soins pratiqués en stations thermales, les soins en thalassothérapie ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Et enfin, pour les personnes allergiques à l’eau de mer, l’alternative équivalente est le soin en balnéothérapie, traitement à base d’eau de ville couplée à des produits pour le bain.